• Graziella Corvini

Le confinement

Mis à jour : juil. 19


NE LAISSONS PAS PASSER CETTE CHANCE !


Les évènements actuels ramènent l’humanité à elle-même. Nous avons semé, et voilà que nous récoltons. Inutile de lister ce que nous avons semé, je crois que chacun est suffisamment lucide pour faire un état des lieux. Il nous faut maintenant réfléchir à des solutions, mais sans aller chercher trop loin non plus. Ces solutions se trouvent quelque part dans un juste équilibre entre nos convictions profondes, nos idéaux, une connaissance de notre nature humaine, une connaissance de l’histoire de l’humanité et une juste mesure de la faisabilité de ce qui pourrait paraître «solution(s)» aujourd’hui.

Longtemps, nous avons pensé que les solutions à nos maux nous seraient données par « l’extérieur » : nous avons écarté un gouvernement pour en placer un autre, un président pour un autre, une élite pour une autre. L’histoire nous a montré que ce chemin n’était pas le plus fiable.

Ce qui se passe actuellement ne devrait-il pas conduire chacun d’entre nous sur une route radicalement différente ? Au lieu d’espérer le salut à long terme au travers d’un gouvernement, ne serait-il pas temps d’opter pour un retour vers l’intérieur ?

Se connaître, se comprendre… revenir à l’individu… en commençant par soi-même? Connaître notre fonctionnement, soigner nos blessures qui altèrent notre vision de l’amour, devenir responsable de notre pensée en ayant conscience de ce qui l’influence? Un peu moins compter sur un extérieur — élite, gouvernement, président — qui serait, espère-t-on, pourvu de « sagesse »?

Nous l’avons vu, à trop compter sur le "haut de la pyramide", nous avons inconsciemment et continuellement reproduit un schéma «enfant-parent ». Pourtant, nous le savons bien, les dirigeants ne sont pas là pour soigner nos blessures d’amour ni pour combler notre manque d'amour. Bien sûr, une organisation est nécessaire, et c’est là le seul rôle que nous devrions leur laisser. Mais cessons de leur demander de réfléchir pour nous, voire de leur demander comment nous devons réfléchir. Devenons adultes et choisissons enfin le réveil, le discernement.

Aujourd’hui, une certaine ignorance demande à mourir. C’est un travail ! Mais par ce travail, nous pouvons tous, à notre niveau, devenir des « éclaireurs ». Non pas parce que soudainement nous aurons la science infuse, mais simplement parce qu’à la suite de ce travail, on devient plus humble, on se connaît un peu mieux, on se rend compte qu’on n’est pas meilleur que son voisin, ni plus mauvais. Et surtout, nous réalisons combien nous avons besoin les uns des autres.

Réapprenons également à vivre l’instant présent et à voir le sacré en tout. De la petite abeille qui butine sa fleur, jusqu’au vent qui caresse notre visage. Si nous parvenons à percevoir la joie de l’abeille, de la fleur, du vent, de l’oiseau qui chante en voyant arriver le printemps, alors nous entrons dans une félicité et émettons des vibrations élevées qui ont un pouvoir d’action. Nous aurons également moins besoin de changer de tablette, de téléphone ou de voiture chaque année !

Une synergie entre nous tous est possible. Car au-delà des actes, des mots, des écrits — tous très importants — il y a aussi la conscience de chacun qui se déploie en énergie dans l’invisible. Une énergie est attirée par des énergies semblables. Le tout forme un égrégore. Plus il y aura de consciences réveillées et donc adultes, plus l’égrégore prendra en puissance, jusqu’à ce qu’un nouvel inconscient collectif se crée.

Nous pouvons tous allumer quelques réverbères comme dans le Petit Prince, où que nous soyons, avec les dons qui sont les nôtres. C’est ainsi que, partant de notre cœur, nous pouvons aller vers l’humanité. Nous avons été capables de produire un Corona virus, nous devrions bien être capable de créer des soleils ?

Un « réveillé » peut être très contagieux, vous savez. Bien sûr, cela paraît peu spectaculaire puisqu’au départ, c’est tout intérieur. Cela part de notre cœur. Mais notre cœur, parlons-en ! N’est-il pas immense ? En lui attend une perle de vie qui nous a été léguée par le Soleil… Faisons vibrer cette perle pour qu’elle devienne Soleil à son tour, tous ensemble, en conscience. N’est-ce pas un beau projet collectif pour notre humanité ? L’histoire nous tend une magnifique perche pour mettre ce projet en avant, dans nos priorités, alors, ne laissons pas passer cette chance…


Graziella Corvini

21.03.20

Rejoindre mes abonnés

© 2023 par l'Amour du livre. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now